Article paru dans le journal "Le Pays Roannais" le 14 septembre 2017

 

 

Pour le retour d'une marche organisée à Amplepuis, ce sont 389 marcheurs qui ont arpenté et parfois découvert les chemins de la commune, sous un ciel clément malgré la brume matinale.

CCFD terre solidaire, être écolier à Kyabé, l'hospitalité, lacim, soleil plus, osons pour les enfants et, opération orange en val de reins, remercient participants et bénévoles qui ont œuvré pour la réussite de cette journée.

Parions que l'année prochaine, à cette même date du deuxième dimanche de septembre, ils seront encore plus nombreux à venir soutenir les actions de ces sept associations à but humanitaire.

–––

Article paru dans le journal "Le Progrès" le 10 septembre 2017

 

 

Dimanche, la première Marche solidaire a assemblé 389 personnes sur les chemins amplepuisiens.

« La machine est lancée, il faut pérenniser cette manifestation qui propose aux marcheurs une randonnée avec des circuits balisés, des ravitaillements copieux à base de produits du terroir, un accueil chaleureux et de bonnes causes à servir », soulignent les organisateurs issus d’associations humanitaires locales.

 

Les bénévoles de sept associations, Osons pour les enfants, Opération orange de Sœur Emmanuelle, le Comité Catholique contre la Faim et pour le développement (CCFD)-Terre solidaire, Etre écolier à Kyabé, l’Hospitalité, Les amis d’un coin de l’Inde et du Monde (LACIM) et Soleil Plus, ont unis leurs forces pour organiser cette randonnée.

 

Les marcheurs, joggeurs, seuls, en groupe ou en famille ont profité de cette fin de saison pour s’aérer et savourer la belle nature environnante.

–––

Article paru dans le journal "Le Pays Roannais" le 7 septembre 2017

 

 

 

 

La marche solidaire organisée à Amplepuis est une première pour sept associations locales.

Elles souhaitent se faire connaître et faire connaître les actions qu'elles mènent sur le terrain.

Pour « CCFD terre solidaire » (le comité catholique contre la faim), en relation avec les organisations du sud, son action est fondée sur le partenariat en apportant une aide financière et une aide à la formation des populations.

« Etre écolier à Kyabé », par les dons des particuliers et les actions que cette association organise localement, aide les enfants tchadiens orphelins dans leur scolarité.

La prise en charge des malades ou handicapés, leur accompagnement lors de pèlerinages et le recrutement ainsi que la formation des bénévoles, dans un esprit d'entraide et de fraternité, sont les principales activités de « l'hospitalité de Lourdes » du secteur d'Amplepuis.

Pour « les amis d'un coin de l'Inde et du monde », (LACIM), les adhésions et ventes de fleurs permettent de financer des actions d'alphabétisation, d'éducation et, de développement de l'agriculture avec « les jumeaux », un village du Mali en Afrique et, un centre pour handicapés en Inde.

« Soleil Plus », en lien avec le service animation de l'hôpital d'Amplepuis, a pour but de susciter, encourager, favoriser, gérer et, développer toutes les initiatives en faveur des personnes âgées hébergées à l'Ehpad d'Amplepuis, aux Glycines, ainsi qu'aux « Liserons » à Cublize.

A Amplepuis, « osons pour les enfants » est un collectif humanitaire qui oeuvre dans le domaine du social équitable. L'association qui a pour but d'accueillir et d'accompagner des personnes en difficulté a ouvert son activité au public. Le magasin dépôt vente à Amplepuis est devenu au fil des ans un lieu de rencontre et d'échange.

« Opération orange de sœur Emmanuelle » développe des actions humanitaires liées à l'éducation et à l'insertion professionnelle. En Egypte, à l'école de Mokattam du Caire, terre d'élection de sœur Emmanuelle, au centre de d'apprentissage de Lologo, au Soudan du sud où, dans les dispensaires du Liban où les réfugiés de Syrie affluent, des dons sont adressés pour soutenir et, aider les acteurs de terrain.

Le groupe pédestre du centre social d'Amplepuis et, des membres de ski et montagne ont rejoint le collectif, prêtant mains fortes pour l'organisation.

Dimanche 10, 7 associations à caractère social et humanitaire, (CCFD terre solidaire, être écolier à Kiabé, l'hospitalité, LACIM, soleil plus, osons pour les enfants et, opération orange de sœur Emmanuelle), se sont regroupées en un collectif pour organiser une marche solidaire. Leur but, par des dons, venir en aide aux plus démunis, qu'ils soient proches ou lointains. Pour cette organisation, une soixante de bénévoles a travaillé « d'arrache pied » depuis un an pour que cette journée soit une réussite.

Quatre parcours ont été balisés. Un circuit poussette de 5 kms sur des chemins goudronnés au départ de la salle de l'étincelle, passera par Joasson, où un relais sera installé ; il rejoindra les trois autres circuits aux places pour le retour sur Amplepuis. Les circuits de 8, 14 et 21 kms passeront par Rochefort avant de redescendre vers le D8. Au carrefour, les marcheurs du 8 kms prendront la direction de Bissachère où un relais les attend tandis que ceux des 14 et 21 kms suivront les panneaux indiquant la Vigne où, après une bonne montée ils iront se restaurer. Là, les deux marches se sépareront pour se retrouver à la Berchaudière avant le relais près de la chapelle saint Fortuna. Après avoir traversé le bois des gouttes et, avant de rejoindre la Berchaudière le relais des Nouilles devrait être une halte appréciée pour les marcheurs inscrits sur la 21 kms.

A l'arrivée, un plateau repas, « lentilles-cervelas » et pomme, sera servi à chaque marcheur.

–––